Pourquoi vous ne verrez probablement jamais le visage de ma fille ?

Avant de commencer, je tiens à préciser que tout ce qui va suivre ne concerne que mon avis et mes propres réflexions. Je respecte également le choix de tous les parents et ne porte absolument aucun jugement. Chacun est libre de faire comme il l’entend. Comme toujours, soyons bienveillants. 

  Montrer ou non ma fille sur les réseaux ? Voici l’épineuse question que je me suis posée en démarrant mon blog. Pour être honnête, je peux comprendre que certains parents montrent la bouille de leurs petits anges. Et ce, pour plusieurs raisons :

  1. On aime tellement nos progénitures qu’on est généralement très fière de montrer leur joli minois.
  2. Cela peut être aussi une manière d’être complètement transparent avec sa communauté.
  3. Pour un créateur de contenus, il est sans doute plus sympa de présenter une marque de vêtements pour enfant par exemple, en montrant les tenues portées par son bambinou. Quoique, on peut sans doute essayer de trouver des petits subterfuges.

Donc oui, je peux comprendre mille fois, mais malgré tout, j’ai fait le choix de ne pas montrer ma pitchoune d’amour. Je ne le faisais déjà pas dans le cadre privé, donc navrée si vous le souhaitiez, mais vous ne verrez probablement jamais le visage de ma fille sur mes réseaux. Et ce, pour 4 raisons que je vous explique de ce pas. Accrochez vos ceintures, je vous confie mes états d’âmes de maman hahaha !

1) Assumerait-elle des photos actuelles dans 10 ans ?

  Pour le moment elle à 4 ans. Et à 4 ans, on fait parfois des choses que l’on n’assumerait sans doute pas des années plus tard. Comme se balader en body dans le salon, montrer sa jolie bouille pleine de chocolat, faire des grimaces rigolotes. En tant que maman, je la trouve adorable et mignonne en toute circonstance, mais je ne suis pas certaine qu’à 14 ans, elle trouve « mignon » de voir une photo d’elle à 3 ans sur le pot par exemple.
 
  Et si elle ne l’acceptait pas dans 10 ans, comment ferais-je alors ? Les photos auront été vues par plusieurs personnes, peut être même enregistrées, diffusées, critiquées. Je ne pourrais plus revenir en arrière et elle sera en droit de m’en vouloir puisque c’est moi qui aurais posté ces photos. Même en les supprimant, les photos auront été vues. D’ailleurs, il me semble que toute photo publiée est enregistrée sur des serveurs, et ce, même si nous la supprimons. Bref, il semble donc peu probable de pouvoir rectifier le tir. Rien que pour cette raison-ci, déjà, c’est non. Tout comme si je floute le visage ma fille, il me faudra faire attention malgré tout à la photo que je poste.

2) Que faire si elle est victime de critiques ?

  Et si en commentaire, je lisais des critiques sur ma fille ? Pire, si elle lisait elle-même des critiques sur son visage ? Et si elle rentre de l’école en pleurs parce que des camarades se sont moqués d’elle ? Et si, et si?

  Pour ma part, je suis adulte, je peux encaisser plus facilement les critiques et surtout, je suis une grande fille, je fais mes propres choix. Mais ma fille de 4 ans, n’a pas cette capacité de discernement. Je ne veux pas lui imposer la dure réalité à laquelle on peut tous faire face sur les réseaux sociaux. Des haters, des personnes malsaines, des critiques injustifiées qui peuvent faire mal. Des choses qui pourraient la marquer à vie et altérer sa confiance en elle. Non, je le refuse. Quand je vois certains créateurs de contenu bien connus qui se font lyncher sur la place publique, franchement, je redis un énorme NON.

3) aurais-je un réel consentement si je lui demandais ?

  Si je lui posais la question maintenant, elle me dirait probablement un grand OUI pour publier sa jolie bouille sur les réseaux sociaux. Mais elle n’a que 4 ans. Pour moi, il est évident qu’elle n’est pas capable de mesurer tous les dangers. D’ailleurs en France, l’âge requis pour consentir seul à un service de la société l’information est de 15 ans (article 7-1 de la loi informatique et liberté de 1978). En dessous, l’accord parental est primordial pour pouvoir assurer la sécurité du mineur. Et n’étant pas vraiment certaine de pouvoir la préserver si je poste une photo d’elle et bien, je préfère ne pas le faire tout simplement^^.

4) Et si je n'arrive pas à préserver son intimité ?

Et si une photo d’elle était détournée ? Et si une photo tombait entre de mauvaises mains ? Si quelqu’un s’amusait à faire des montages photos néfastes ? Comment faire par la suite ? En admettant même, que l’on gagne en justice, le mal sera déjà fait… Les photos auront été vues et ma fille aura été probablement brisée… Et là, pour rectifier le tir, c’est quasi-mission impossible. Alors non, c’est encore un énorme NON.
 
Et vous quel choix feriez-vous ? Quel choix avez-vous fait ? Quel est votre avis sur la question ? En attendant de vous lire, je vous envoie mille bisous et vous dis à très vite !

2 comments

  • Personnellement, avec son papa nous avons décidé de ne pas dévoiler son visage. Nous envoyons volontiers sa bouille en photo à nos familles et amis très proches. Mais nous gardons pour nous sa bouille d’ange. Nous avons exceptionnellement dévoilà son visage lors de ses 1 an pour promouvoir le travail de notre photographe, en un montage où nous avons réduit les photos. Il est très important pour nous de la préserver des esprits étriqués, mal luné, et de la laisser faire ses choix le moment venu.
    Je rejoins ton point de vue a 100% !

    • 😊😊 Vous avez bien raison! On ne sait pas ce qu’Internet peut leur réserver. Déjà qu’à l’école je bondis parfois quand j’apprends certaines choses alors Internet ça sera plus tard aussi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *